Elections-FIFA : Le coup de force de Blatter

Mondial/Can - FIFA
Le candidat qatari à la présidence de la Fifa Mohamed Bin Hammam, qui est sous le coup d'une enquête pour tentative de corruption présumée, a demandé à ce que le président sortant de l'institution, le Suisse Sepp Blatter qui brigue un quatrième mandat  soit lui aussi visé par l'enquête. Pour les observateurs, il s'agit d'un coup de force du Suisse persuadé qu'il sera battu n'ayant obtenu que le soutien de l'UEFA de Michel Platini alors que Ben Hammam peut compter sur l'Asie, l'Afrique et la Concacaf.

L'enquête, confiée à la commission d'ethique à la solde de Blatter vise non seulement ce Qatari de 62 ans mais aussi le vice-président de la Fifa Jack Warner, par ailleurs président de la Concacaf, qui regroupe les fédérations d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes. Elle a été diligentée à la suite d'un rapport fourni par Chuck Blazer, membre du comité exécutif de la Fifa, sur des "violations possibles du code de l'éthique de la Fifa par des responsables".

 

 
микрозайм на карту