Elections - FIFA : Bin Hammam dément et menace

Mondial/Can - FIFA

Mohammed Bin Hammam a démenti «complètement» les accusations de corruption après l’ouverture d’une procédure le visant pour de «possibles violations» du code éthique et «allégations de fraude». Le Qatari est candidat à la présidence de la Fifa contre le Suisse Joseph Blatter. «Je suis sûr de ne devoir répondre à aucune charge d'accusation et suis sûr d'être libre d'apparaître à l'élection présidentielle de la Fifa le 1er juin comme prévu», explique le président de la Confédération asiatique sur son blog.

«Ca a été un jour difficile et douloureux pour moi, mais s'il existe la moindre justice dans ce monde, ces accusations s'évaporeront», poursuit-il. Sans le nommer, Mohammed Bin Hammam accuse le camp Blatter en parlant d'une «tactique de ce ceux qui n'ont pas confiance dans leur propre capacité à sortir vainqueur de l'élection présidentielle à la FIFA».

 

 
микрозайм на карту