Corruption - FIFA : Des menaces sur le Qatar (HSO)

Mondial/Can - FIFA

Propos de campagne avant les élections présidentielles à la FIFA ? Toujours est-il que les révélations de la presse anglaise concernant de possibles irrégularités dans les votes pourraient contraindre le président de la FIFA, le Suisse Sepp Blatter, à organiser un nouveau scrutin et retirer la candidature du Qatar en fonction du résultat de l'enquête. Sepp Blatter n'en écarte en tout cas pas l'idée dans les propos repris par la presse britannique: « Ne me demandez pas de dire oui ou non aujourd'hui, indique le Suisse. Laissez- nous procéder étape par étape.» Une menace a peine voilée contre son adversaire le Qatari Mohamed Bin Hammam et les Africains coupables de corruption (Amos Adamu, Slim Aloulou, Mamadou Diakhité) et déjà condamnés et ceux sur qui pèsent des doutes (Issa Hayatou, Jacques Anouma et Mohamed Raouraoua) .