ALG : Qui doit juger Raouraoua ? (ABL)

Maghreb - ALGERIE

Après la tentative de corruption et vol contre la JS. Kabylie qui a conduit le gestionnaire de la fédération Mohamed Raouraoua devant les tribunaux d’Alger et sa condamnation, voilà qu’il est directement impliquée dans la délivrance « illégal » du certificat de sortie du Camerounais Joël Moïse Ba Banda, un joueur lié par contrat à l’ASO Chlef et qui évolue au Coton Sport du Cameroun. Il porte ainsi gravement atteinte à la représentativité nationale car il s’agit d’un club algérien en l’occurrence l’Entente de Sétif qui paie les frais de cette traitrise en se faisant éliminer par le club camerounais de Coton Sport en Ligue d’Afrique des clubs.

Toute honte bue, le champion de la lutte des places au sein des instances internationales continuent à ternir l’image de l’Algérie pour faire briller la sienne et se dit intouchable sous le "burnous" de la FIFA et des Choyoukhs du Golfe. Il est temps de mettre fin aux ambitions irréfléchies de cette personne qui ne cache pas ses amitiés particulières avec l’escroc international Abdelmoumen Khalifa. Alors qui doit juger ce gestionnaire ?