ALG : L'ombre de l'escroc Khalifa (ABL)

Maghreb - ALGERIE

Le président de la Ligue nationale Mohamed Mecherara a réagi avec beaucoup de retard à l’action menée par les présidents de clubs professionnels qui avaient décidé de boycotter le championnat de L1 et L2, avant de se raviser devant les arguments imparables présentés par Hachemi Djiar le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports. Mais cette réaction ne trompe personne, il s’agit-là d’un constat d’échec du président de la Ligue et du gestionnaire de la fédération Mohamed Raouraoua qui avait poussé les responsables des clubs à la grève générale pour mieux embrigader le football algérien à l’image de l’escroc international  Moumen Khalifa, aujourd’hui en prison et dont ils ont été les serviteurs zélés.

 
микрозайм на карту