CAN : Les Lions entrent dans la danse

Mondial/Can - CAN

Les éliminatoires de la CAN 2012 reprennent ce week-end avec les chocs Sénégal - Cameroun et Afrique du Sud - Egypte. Présentation.

Groupe A : Modibo Maïga au secours du Mali
Privés de cinq joueurs dont Seydou Keita, les Aigles du Mali partent à la poursuite du Cap Vert, étonnant leader. Alain Giresse a convoqué Modibo Maïga devant le Zimbabwe (3e). Le sélectionneur des Capverdiens Lucio Antunes a fait de même avec trois nouveaux joueurs locaux contre le Liberia : le gardien Calu de Mindelense et les deux défenseurs, Kadu et Kiki du Boavista Praia.

Groupe B : Pascal Feindouno est du voyage

Le sélectionneur du Nigeria, Samson Siasia, devra se passer du gardien Vincent Enyeama et peut-être de l'attaquant Obafemi Martins (blessés) contre l'Ethiopie. Madagascar, avec deux défaites, est virtuellement condamné. Il reçoit le leader, la Guinée, qui voyage bien surtout avec la présence de son maître à jouer Pascal Feindouno, qui est sorti de sa retraite internationale.

Groupe C : Moral au plus bas des Libyens

Délocalisée à Bamako, la rencontre Libye - Comores n'est pas sûre d'être jouée. L'entraîneur brésilien de la Libye, Marcos Paqueta, est dans l'expectative même s'il a pu réunir à temps ses joueurs et quitter Tripoli. Le moral n'y est pas au sein de la délégation. Un forfait de dernière minute pourrait profiter au Mozambique (1e) et à la Zambie (3e).

Groupe D : Défaite interdite pour l’Algérie

La défaite est interdite à l’Algérie (4e) face au Maroc (2e) de Marouane Chamakh sinon c’est la crise. Les hommes de Abdelhak Benchikha, n’ont récolté qu’un seul point et occupent une «humiliante» dernière place. Quant à la surprenante Centrafrique (1e), elle n’entend pas céder sa place à la Tanzanie (3e) surtout avec le retour du sélectionneur français Jules Accorsi,  démissionnaire la semaine dernière.


Groupe E : Duel au sommet Niang - Eto'o

Deuxième meilleure attaque de la compétition avec 11 buts dont 5 de l'ex-Marseillais Mamadou Niang, le Sénégal (1er) a le vent en poupe. Mais il devra se méfier du Cameroun (2e) et de son capitaine Samuel Eto'o qui ont juré de retourner à Yaoundé avec les trois points. La RD Congo pourrait profiter du duel des deux Lions pour grignoter des points face à la modeste Île Maurice (4e).

Groupe F : Paulo Duarte joue la carte jeunesse

Pour affronter la Namibie (3e), le sélectionneur du Burkina (1e) Paulo Duarte a rajeuni l'équipe avec l'arrivée de cinq joueurs dont le gardien de but Ousséni Ouédraogo (17 ans). Les cadres sont toujours là avec Habib Bamogo et Moumoumi Dagano.

Groupe G : La dernière chance de l'Egypte
L'Egypte (4e) ferme la marche et le sélectionneur Hassan Shehata ne s'est plus à quel saint se vouer contre l'Afrique du Sud (1er). Une défaite serait catastrophique pour les coéquipiers de Mohamed Barakat dont c'est le retour. Le Niger (2e) est à l'affût devant la Sierra Leone (3e).

Groupe H : Drogba à Accra

A Accra, Didier Drogba reprend son brassard de capitaine de la Côte d'Ivoire (1er) pour accueillir le Benin (2e). Mais à Cotonou, un conflit oppose le ministre des Sports et le président de la fédération au sujet de la liste des joueurs du sélectionneur Denis Goavec.

Groupe I : Le Ghana sans Prince Boateng

Leaders, les Black Stars du Ghana, sans Prince Boateng, ont préparé leur rencontre contre le Congo (3e) à Nairobi pour des raisons climatiques. L'entraîneur Goran Stevanovic estime que la qualification passe par Brazzaville.

Groupe J : L'Ouganda en danger

La Guinée Bissau (2e) a besoin d'un succès devant l'Ouganda (1er) pour «piquer» la première place à son adversaire. Le Kenya (4e) a recruté un nouvel entraîneur "Zico" Otieno pour rencontrer l'Angola (3 e) du Portugais Lito Vidigal.

Groupe K : Le Botswana bien sûr

Invaincu, le Botswana survole le groupe et se rend chez la lanterne rouge, le Tchad (5e). Le Malawi (3e) de Kinnah Phiri amputé de 5 titulaires reçoit le Togo (4e) et son nouveau coach Stephen Keshi. La Tunisie (2e) est au repos.