Sami Trabelsi : «Réussir ou partir»

Maghreb - TUNISIE
Dans un entretien accordé à l'agence officielle, Tunis Afrique Presse (TAP), nouveau le sélectionneur des Aigles de Carthage Sami Trabelsi, fixe ses priorités et ses objectifs.
Récent vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations CHAN, réservée au joueurs locaux au Soudan, Il souhaite donner à l'équipe A un nouveau souffle.

Comment avez-vous accueilli votre désignation à la tête de la sélection nationale A ?
C'est un honneur pour moi d'être à la tête de la sélection A, une mission que j'ai acceptée avec joie. J'essaierai de poursuivre le travail accompli lors du championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux avec l'espoir de hisser davantage le niveau de la sélection nationale et l'aider à retrouver son lustre d'antan. Je remercie, par la même occasion, tous ceux qui ont appuyé ma désignation à la tête de la sélection nationale et j'espère être à la hauteur de la confiance placée en ma personne.

Quels sont les objectifs que vous vous fixez dans votre nouvelle mission ?
Mon premier objectif est de se qualifier pour la phase finale de la coupe d'Afrique des nations 2012 et de préparer une équipe homogène, solidaire et efficace, tout en consacrant l'esprit de groupe et le sens d'abnégation chez tous les joueurs.

Ne trouvez-vous pas que les chances de qualification pour la CAN 2012 sont compromises?
La mission est sans doute difficile, mais notre espoir est grand et notre confiance en nos moyens et nos capacités est sans limite. Qui aurait imaginé en effet un tel succès au Soudan? Il faut profiter de la bonne ambiance qui règne au sein du groupe pour pouvoir continuer le travail avec discipline et sérieux et réussir à relever le grand défi qui nous attend.

Mais dans la situation actuelle des choses, l'arrêt de la compétition nationale n'est pas à l'avantage de la sélection ?
Ce qui est certain, la suspension du championnat aura une influence négative sur le rendement des joueurs et fait perdre le rythme de la compétition non seulement au niveau de la sélection nationale ou olympique mais aussi au niveau des clubs engagés dans les compétitions continentales. Mais on doit comprendre la situation des clubs tout en espérant que le championnat reprendra le plus tôt possible pour que nos sélections nationales et nos clubs soient fin prêts pour les prochains rendez-vous continentaux.

Quand allez-vous entamer votre travail ?
Nous allons entamer notre travail avec un premier match amical face à la sélection d'Oman, le 29 mars à Mascate. La liste des joueurs qui seront convoqués pour le stage de préparation en prévision de ce test amical qui débutera en principe le 23 mars sera annoncée au courant de la semaine prochaine.

Sur quel objectif porte votre contrat avec la fédération tunisienne ?
Je n'ai été informé de ma désignation à la tête de la sélection que jeudi soir et, de ce fait, je n'ai pas parlé avec les dirigeants de la FTF des détails de mon contrat. Mais l'important pour moi est le contrat moral qui me lie avec la FTF. Qu'il soit clair, cependant, pour tout le monde que si je constate que mon travail n'a pas donné satisfaction, je n'hésiterais pas à me retirer de mon propre gré.