AFR : "Dégage !" (par Mahjoub Faouzi)

Afrique - MOZAMBIQUE

Dans le monde du foot, il y a souvent des coups de pied qui se perdent... Jeudi 24 février à Khartoum, Issa Hayatou flanqué de Joseph Blatter tient une conférence de presse. A la question : " La CAN des moins de 20 ans doit avoir lieu courant mars en Libye. Les tragiques évènements qui se déroulent dans ce pays interdisent le déroulement de cette compétition. Avez-vous un plan B?", sa Majesté Hayatou VI répond avec un aplomb à la limite de la décence : "Je parle en homme épris de paix. Je souhaite que la paix civile revienne le plus rapidement possible en Libye. Je le souhaite également pour tous les autres pays du continent qui endurent des situations difficiles parfois tragiques." Plus hypocrite et plus langue de bois, tu meurs! Alors que la soldatesque, les milices et les mercenaires d'un dictateur malade mental, bombardent et massacrent les populations civiles, que le monde entier s'indigne et condamne des crimes contre l'humanité, que l'horreur et la violence sont quotidiennes, le "maoudo" ose se fendre d'un couplet sur la "paix civile". Aucune compassion pour les centaines de victime de la répression aveugle, aucune dénonciation des tueries de masse....Comme si le football est fatalement une activité déshumanisée. Comme si les footballeurs sont sans âme et n'ont aucun sens de l'humain, de la dignité. C'est Hayatou la morgue, Hayatou l'indignité...Celui-là même qui avait culpabilisé les sportifs togolais victimes de l'attaque de Cabinda. Encore une fois, Hayatou a choisi de confirmer le mot d'Einstein : "Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine". A ce satrape arrogant et sans état d'âme, nous adressons un tonitruant "Dégage!", comme celui qui fit partir Ben Ali et Moubarak et fera partir Khaddafi.