Alain Giresse prédit la "mort" du CHAN

Afrique - MALI

Le sélectionneur du Mali, Alain Giresse, a évoqué la forte « superposition » des compétitions de football de niveau continental pour prédire la mort prochaine du CHAN ou Championnat d’Afrique des nations des locaux. «Le CHAN va mourir», a clairement laissé entendre Giresse alors qu’il présentait la liste de ses «23» joueurs maliens retenus pour le match de préparation contre la Côte d’Ivoire, le 8 février prochain à Valence, dans le sud de la France. Pour soutenir sa prémonition et illustrer la superposition des compétitions africaines, le technicien français a fait référence aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012, à celles des Jeux africains de septembre 2011 à Maputo (Mozambique) et au tournoi final de la CAN des juniors qui débute le 18 mars prochain en Libye. Ces compétitions font, pour une grande part, appel aux mêmes joueurs et ont quasiment lieu à la même période que le CHAN, une compétition réservée aux joueurs locaux et dont la deuxième édition est prévue du 4 au 25 février prochain au Soudan.