"Compétition" et les accusations de corruption et de vol contre Raouraoua

Maghreb - ALGERIE

Le quotidien Algérien Compétition s’interroge sur les raisons qui ont poussé le gestionnaire de la fédération Mohamed Raouraoua à se cacher derrière la fédération alors que c’est lui et lui seul qui est accusé par le président de la JS. Kabylie de tentative de corruption et de vol

de 160.000 dollars. "Lors de son passage sur Berbère Télévision, écrit Compétition, le président Moh Chérif Hannachi a accusé le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, d’avoir pris 160 000 euros à la JSK sans lui remettre un bon de commande. Il a fait d’autres révélations concernant le premier responsable du bureau, mais il n’a à aucun moment accusé la Fédération algérienne de football de quoi que ce soit. Alors que tout le monde s’attendait à ce que Raouraoua réponde à Hannachi, la FAF prend sa défense en publiant un communiqué non signé, dimanche dernier sur son site. L’opinion sportive, particulièrement les supporters de la JSK, s’interrogent de ce fait sur les raisons qui ont poussé la FAF à réagir, alors que le président des Jaune et Vert n’a cité à aucun moment cette structure durant son intervention sur Berbère Télévision ? Certains estiment qu’il était plus judicieux que le président de la FAF réponde lui-même, d’autant qu’il ne s’est jamais exprimé sur cette question. Cette histoire risque de faire couler encore beaucoup d’encre et de salive, car au train où vont les choses, aucune réconciliation ne se profile à l’horizon.

 
микрозайм на карту