Kodjovi Obilalé : "Si je m'appelais Drogba ..."

Afrique - TOGO

L'ex-gardien de but des black stars du Ghana gravement blessé en 2010 en marge de la phase finale de la CAN en Angola, lors de l'attaque du bus du Togo à Cabinda, se retrouve dans une situation plus que difficile. Contraint de mettre fin à sa carrière, il ne se déplace qu'à laide de ses béquilles et ne touche que 650 € par mois. Intervenant sur la radio française RMC, il fustige ceux qu'il l'ont complètement abondoné « Si je m’appelais Drogba, ça ne se serait pas passé comme ça. (…) Le plus difficile pour moi au quotidien est d’accepter ma paraplégie incomplète. La dernière fois, j’ai cuisiné et j’ai oublié mes béquilles. Je ne savais pas comment faire pour apporter la nourriture sur la table. J’ai dû la pousser avec le pied. J’avais mal au cœur », déclare l'ancien portier.