AFR :Le scandale des académies de la CAF

Afrique - CAF

L’audit financier entamé par la CAF depuis le départ de Issa Hayatou n’en finit pas de dévoiler sa catastrophique gestion. Il en est ainsi pour les trois académies de football construites par l’instance et inauguré, il y a de cela une dizaine d’années au Sénégal, au Cameroun et en Ethiopie. Elles sont de véritables gouffres financiers et les documents traçant leurs gestions ont disparu. On croit savoir, selon des indiscrétions que le Centre de Guereo du Sénégal et supervisé par l’ex-arbitre international Badara Sene (ex-bras droit de Issa Hayatou) aurait perçu une indemnité mensuelle variant entre 70 000 et 75 000 dollars sans pour autant qu’il soit fonctionnel depuis son inauguration. Celui de N’Bankomo du Cameroun près de Yaoundé aurait reçu le double et l’ex-président de la CAF a même exigé qu’une route de deux kilomètres soit goudronnée aux frais de l’instance. Le centre d’Addis Abeba en Ethiopie aurait été mieux géré parce que l’Etat s’était attribué son administration. Devant cette situation qui n’honore guère le continent, Le président de la CAF, Ahmad, en accord avec son Comex a décidé de les attribuer définitivement aux gouvernements du Sénégal et du Cameroun. (IN BOTOLA)