CAM : Eto'o allume Antoine Bell

Afrique - CAMEROUN

Le torchon brule dans la tanière des Lions indomptable, ou plus précisément les anciens et Samuel Eto’o. L’ancien barcelonais a décidé de rendre public une conversation privée avec l’ex-portier du Cameroun Joseph Antoine Bell. La cause ? L’élection du nouveau président de la Fédération Camerounaise de football (FECAFOOT) dont le scrutin à eu lieu hier mercredi. Soutien du candidat Seidou Mbombo Njoya, Samuel Eto’o est accusé par les anciens d’ingérence dans le processus électoral et de tentative de déstabilisation des autres candidats dont fait partie Joseph Antoine Bell. L’ancien portier de Lions accuse ouvertement Eto’o de manipulations et de menaces « Samuel Eto’o m’a affirmé que Yaoundé (les hautes autorités du pays) ne souhaitent pas me voir à la présidence de la FECAFOOT, mais plutôt à la tête de la direction technique nationale… Il m’a dit que c’était si grave que même ma vie était menacée », a expliqué l’ex-portier de Marseille. Une accusation à laquelle l’ex-canonnier du Barça apporte un démenti cinglant sur son compte Instagram en publiant une conversation avec Joseph Antoine Bell ou il est question que Samuel Eto’o aide JAB à obtenir le poste de DTN à la nouvelle FECAFOOT en lui demandons même de négocier sa rémunération. (IN BOTOLA)