scatvids.club javvids.com shemalecuties.top

ALG : Mauvaise foi et vieux réflexes

Maghreb - ALGERIE

Les vieilles habitudes ont la peau dure et les vieux réflexes aussi, sinon comment qualifier ses attaques contre le nouveau président de la LFP Abdelkrim Medouar ? Les partisans du statu quo et principaux responsables de la situation catastrophique du football professionnel, souhaitent continuer à créer du déficit, à user et abuser des subventions étatiques sans être contrôlés alors que la LFP sur décision du Bureau fédéral de la FAF avait prévenu qu’elle ne délivrait aucune licence aux clubs avec plus de 1 milliard de centimes de dettes.

Face à la pression des supporters, des présidents des clubs de L1 et L2 préfèrent la fuite en avant plutôt que la mise en place d’une gestion rigoureuse. Ils se servent de l’arme de la menace qui ne sert qu’aux menacés et plus grave encore de l’intox et du mensonge pour imputer leur propre responsabilité à La Ligue de football professionnel et à celui qui est à sa tête Abdelkrim Medouar. Tous les moyens sont bons pour ne pas assumer des recrutements qu’ils savaient, plusieurs semaines avant le lancement de la nouvelle saison, non conformes à la réglementation.

Ainsi, au lieu de s'appliquer à épurer leur situation comptable vis de vis de la CRL, ils ont comme de coutume, enrôler des joueurs à tour de bras sans même avoir de quoi les payer les mois à venir. Et il est fort a parier que ce sont ces même joueurs qui déposeront de nouveaux dossiers au niveau de la CRL dans quelque mois. Ainsi, certains n'hésitent pas à évoquer la vie privée de Abdelkrim Medouar dans les journaux et d'autres de le taxer d'anti club algérois. De la pure diversion pour s’abstenir de poser la vraie problématique : celle de l'utilisation de l'argent, des chèques sans provisions, des reconnaissances de dettes établies sur papier libre et les dettes accumulées …-
NAZIM BESSOL  (IN BOTOLA)