EGY : Le Saoudien Turki achète Pyramide FC

Eco/Medias - INTERNET

Le football égyptien est dans la tourmente. Pour la première fois de sa longue histoire, un club (et ses biens immobiliers dont un hôtel) aurait été acheté par un étranger en l’occurrence, le ministre de la Jeunesse et des Sports saoudien et président de l’UAFA, Turki Al Alshikh. Ce club, Pyramids FC qui évolue en Ligue nationale et basé à Assiout aurait été coûté la bagatelle de 60 millions de dollars. Cette nouvelle saison, il a recruté à tire- larigot des joueurs notamment brésiliens et siphonnés des anciens d’Al Ahly. Pour les supporters ahlaouis dont le club mythique vit des subventions de l’Etat comme tous les autres, il s’agit d’une concurrence déloyale à relent politique.

Le budget consacré par le propriétaire de Pyramids fait plus de dix fois, celui de leur club ou bien celui de Zamalek qui sont les plus populaires d’Egypte et du Caire. De plus, le président de l’UAFA aurait financé en sous-main, pour 15 millions de dollars, la candidature du nouveau président d’Al Ahly, l’ex-international Mahmoud Al-Khatib Khatib dit «Bibo» dans le but de s’accaparer par la suite du club. Toutefois, devant la levée de boucliers de l’opinion politico-sportive, il aurait été contraint d’abandonner ce projet. A signaler que le championnat égyptien qui vivait à huis clos pourra accueillir 5000 spectateurs. Un chiffre fixé par les autorités politiques pour éviter les provocations dans les stades. (In BOTOLA)