ACNOA : Palenfo dans les choux par le TAS

Eco/Medias - MEDIAS

Douze mois après les faits, le Tribunal arbitral du sport a annulé le résultat de l’élection à la présidence de l’Association des comités olympiques africains (ACNOA). L’Ivoirien Lassana Palenfo, réélu en mai 2017 pour un quatrième mandat, devra remettre son poste en jeu. Son rival, le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum peut continuer à rêver. Il avait été accusé par la commission exécutive de l’ACNOA grâce au travail de coulisse de l’Algérien Mustapha Berraf, de tentative de corruption et d’avoir utilisé pendant sa campagne l’aide et les ressources de son gouvernement. Le dirigeant camerounais est président de la Confédération africaine d’athlétisme.