ALG : Air Algérie attend ses paiements de 2014

Eco/Medias - ECONOMIE

Après la fameuse affaire de la puce Mobilis et la facture salée de 2 MDA laissée par l'ex-président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, une puce affectée à son mentor et ancien président de la fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, voici une autre affaire qui remonte à la surface. Celle des billets d’Air Algérie datant de … 2014 ! C’était l’année de la Coupe du monde au Brésil et l’euphorie atteignait son comble, notamment du côté de la FAF où l’on dépensait sans compter. Mais voilà, il y a quelques jours la FAF aurait été sollicitée par la compagnie nationale Air Algérie pour honorer une vieille dette, dont le montant n’a pas été révélé. Le plus curieux, c’est qu’au niveau de la FAF aucune trace de factures n’a été trouvée.

En fait, cette affaire en cache une autre, avec le Touring Club où la FAF (sous l’autoritarisme de Mohamed Raouraoua), avait un contrat avec cette agence, mais dont la gestion demeure très floue, notamment en matière de facturation. Des zones d’ombre sont révélées, même si la fédération ne veut rien communiquer là-dessus. Une chose est sûre : ceux qui cherchent des poux dans la tête d’un chauve, même s’il ne l’est pas encore, en l’occurrence le président de la FAF, Kheïredinne Zetchi, n’ont qu’à mettre leur hargne et leur poussée investigatrice dans la gestion antérieure de son prédécesseur. - (In BOTOLA)