MAG: L'ardoise salée de Raouraoua à l'UNAF:

Eco/Medias - INTERNET
Une autre patate chaude pour le Bureau Fédéral de la FAF et son président, Zetchi Kheïredinne. L’ex-gestionnaire de la FAF, Mohamed Raouraoua n’a pas payé durant cinq années, la quote-part annuelle de l’instancé fédérale auprès de l’Union des Associations Nord Africaine de Football (UNAF) qui est de 30.000 euros. Pour le Comité Exécutif de cette structure, c’est l’une des raisons pour lesquelles, ils n’ont pas pu réaliser les programmes annuelles notamment celui de la formation. Le comportement de l’ex-gestionnaire est lié au fait qu’il n’a pas « digéré»  que les associations nationales des pays voisins, rejettent  un amendement qui aurait mis fin au turn over pour la présidence de l’UNAF. Cette manière de procéder a isolé la FAF et signé le grand retour du Maroc au sein de la CAF lors de l’assemblée générale élective. – (In BOTOLA)
 
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top