AFR : Jacob Zuma ne soutient pas Hayatou

Afrique - CAF

Le ministre des sports de l’Afrique du Sud, Fikile Mbalula, qui était présent à l’audience que le président Jacob Zuma a accordé à Issa Hayatou, a formellement démenti l’information publiée sur le site de la CAF. Selon le communiqué  rendu publc «le président Jacob Zuma, respectueux des règlements, usages et codes dans le football, n’a a aucun moment apporté son soutien à la candidature du président de la CAF à sa propre succession au détriment du candidat de la Cosafa, Ahmad Ahmad, que la Fédération sud-africaine de football et les autres Fédérations de notre zone soutiennent. Le président Jacob Zuma n’interfère jamais dans les affaires du football et à aucun moment il n’a accordé son soutien à Issa Hayatou en prévision de l’élection du 16 mars prochain à Addis-Abeba». Ainsi le communiqué, signé par Fikile Mbalula, met à nu le mensonge et la manipulation relevés dans le communiqué de la CAF publié sur son site où il est écrit que «Le 18 février, le président de la République d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, a reçu en audience, dans sa résidence de Pretoria, le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou. Il en a profité pour réitérer l’engagement de son gouvernement et son engagement personnel à continuer à accompagner son ‘‘frère’’ Issa Hayatou dans sa mission de développement du football en Afrique. C’est ainsi qu’il a assuré son hôte du soutien sans faille de l’Afrique du Sud à sa candidature pour un nouveau mandat à la tête la CAF.» Footafrique croit savoir que l'auteur de ce communiqué mensonger n'est autre que Gerard Dreyfus, l'ex-retraité de RFI qui est employé à l'instance continentale.