ALG : Les entraîneurs ne cotisaient pas

Maghreb - ALGERIE

Depuis la catastrophique instauration et gestion du professionnalisme en Algérie, il y a cinq ans de cela, par Mohamed Raouraoua, l'actuel gestionnaire de la FAF, la Ligue du football professionnel (LFP) a publié un contrat type destiné aux entraîneurs des clubs de la L1 et de la L2. Ce contrat qui sera mis en application à partir de la saison prochaine obligera les entraîneurs à payer les impôts et les cotisations au niveau de la CNAS. « Le club employeur versera à l’entraîneur un salaire mensuel, payable à terme échu d’un montant brut… et soumis obligatoirement aux retenues légales (CNAS, IRG…) », stipule l’article 4 de ce contrat type qui permet à l’entraîneur de saisir la chambre de résolution des litiges de la FAF, en cas de conflit avec son employeur.