AFR - C2 : Le gifleur ne regrette pas son geste

Afrique - C2

Le membre du staff d’El Merreikh, Hatim Mohamed Ahmed coupable d’une intrusion sur le terrain pour donner une soufflante à l'arbitre Eric Otogo-Castana à l’occasion du barrage retour de la Coupe de la CAF (C2) contre le Kawkab Marrakech (0-2), ne regrette pas son geste. L’ancien joueur estime que le demi-finaliste de la dernière Ligue des champions a été volé en raison de deux penalties inexistants. "Je ne regrette pas de l’avoir frappé. C’était une réaction tout à fait naturelle. Je sais que je vais être sanctionné par la CAF, mais cette dernière devrait d’abord s’occuper des arbitres corrompus", a-t-il tacle.