CAF : Hayatou Zappe Raouraoua

Afrique - CAF

Dans son discours lors du 38 eme assemblée générale de la FIFA à Mexico, le président de la CAF, Issa Hayatou, a  mis l’accent sur la mise en application des réformes au sein de l’Instance africaine. Il a annoncé la mise en place d’un groupe de travail. «Le travail de ce groupe, a-t-il dit sera mis à la sanction du Comité́ Exécutif et de l’Assemblée géné́rale de la CAF. Bien sûr, l’objectif é́tant qu’à̀ court terme les textes ré́glementaires de la CAF soient en conformité avec les options que vous (ndlr – Gianni Infantino) avez validées, le 26 février 2016 à Zurich, lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIFA. » Ainsi, il n’a guère été question de Raouraoua III mais d’un «groupe de travail ».

Pourtant en tant que membre du Comex et président de la Commission Juridique, c’est au représentant algérien de piloter cette opération. Cet oubli, Raouraoua III n’a pas manqué de le signaler à certains medias algériens qui en n’ont rajouté alors que sa mise en quarantaine de l’instance africaine demeure. Elle est actée et sera entérinée lors de prochaine assemblée générale élective de 2017 pour la présidence de la CAF et du  renouvellement du Comex. En effet, une majorité de membres du Comex ne souhaite plus siéger en sa compagnie. Un spécialiste des problèmes du football africain a également rappelé que les membres du Comex touchent des indemnités annuelles conséquentes sans pour autant les justifier. Ce ne sera plus le cas dorénavant, le président Issa Hayatou ayant exigé plus de transparence.  - ABL ( IN BOTOLA)

 
микрозайм на карту