ALG : LA FAF ne mérite pas la CAN 2017 (MF)

Mondial/Can - CAN

Le billetiste du quotidien le Soir d'Algérie sous le titre " Nous ne la méritons pas" exprime le malaise qu'éprouve la société algérienne à la suite de la mort de l'attaquant Camerounais Albert Ebosse.

"A quoi sert un championnat professionnel de football ? s'interroge-t-il et de répondre :"Entre autres, à former une équipe nationale performante qui participe aux différentes compétitions internationales. Et comme nos Verts proviennent des championnats européens, on pourrait bien se passer de ces insipides rencontres du week-end qui installent morosité, hooliganisme et, depuis samedi, tuent ! Que faire alors de toutes ces équipes «professionnelles» ? On pourrait engager une partie dans le championnat marocain, une autre dans celui de Tunisie et celles qui ont des supporters impossibles chez nos frères libyens ! Les deux ou trois internationaux locaux pourraient s’entraîner avec Lorient qui donnerait bien un coup de main à Gourcuff. Mais que faire des stades ? Comme celui de Tizi est parti pour être fermé et que le nouveau ne sera prêt qu’en 2025 et comme tous les autres projets connaissent des retards immenses, on pourrait transformer les enceintes opérationnelles en arènes pour corridas : peut-être que la mise à mort des taureaux calmera un peu les penchants meurtriers de nos supporters. Ou alors, les transformer en champs pour la culture des roses. Peut-être que ces gracieuses plantes à l’odorat capiteux feront aimer la nature et les belles choses aux hooligans. Ou alors les remettre aux associations culturelles pour y organiser des concerts. Peut-être que la musique adoucira les mœurs perverses de ces fous de la balle ronde ! Ce n’est pas de l’humour sur un sujet d’une tristesse infinie. Non, ce sont des mots pour cacher ma honte. Je sais aussi que les prochains matchs, y compris ceux des Verts, n’auront plus le même goût… De tout mon cœur, je souhaite que les instances africaines rejettent notre candidature pour la CAN 2017. Nous ne la méritons pas.