CAF : Raouraoua censure Hayatou

Afrique - CAF

Le gestionnaire de la FAF, Mohamed Raouraoua dont l'ambition démesurée est de remplacer Issa Hayatou à la tête de la CAF s'est permis d'ignorer la déclaration du patron de l'instance africaine et de ne pas la publier sur le site de la FAF à la suite de la mort de l'attaquant de la JS.Kabylie, Albert Ebosse. Ce dernier a reçu un pavé sur la tête a la fin du match contre l'USM. Alger. Voici la déclaration intégrale du président de la CAF.

" Mes pensées vont d’abord à la famille et aux proches de ce jeune qui n’aspirait qu’à vivre paisiblement sa passion pour le football dont il avait fait son métier, ce qui l’a conduit à émigrer hors de son pays», a réagi Issa Hayatou au Caire où il se trouve. Pour le président de la CAF, «Le football africain ne saurait être le terreau de quelque phénomène de hooliganisme que ce soit. Nous attendons que des sanctions exemplaires soient prises, car la violence n’a pas sa place dans le football africain en particulier et le sport en général. Nous nous investirons avec la dernière énergie pour éradiquer toute forme de violence ou de comportement antisportif sur les stades du continent». Albert Dominique Ebosse Bodjongo Dika, 25 ans, meilleur buteur du championnat d’Algérie au cours de la saison 2013-2014, est décédé dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 août à l’hôpital de Tizi Ouzou. Il y avait été transporté juste après le match entre la JSK et l’USM Alger parce que victime d’un jet de projectile alors que ses coéquipiers et lui quittaient le stade après leur défaite 1-2 sur leur terrain face à l’USM d’Alger." –